Mobilité précoce

L'idée qu'une mobilité précoce et réalisée en toute sécurité accélère la rééducation des patients est démontrée par des études cliniques publiées.1-6 Hill-Rom est particulièrement bien placé pour proposer une gamme complète et intégrée de solutions, avec l'assistance clinique permettant de favoriser une mobilité précoce pour des soins efficaces, plus humains et en toute sécurité.

Les conséquences de l'immobilité

Les patients qui restent immobiles, sans activité physique régulière, risquent de développer de graves problèmes physiques et psychologiques. Cela se manifeste différemment dans les unités de soins intensifs et de longue durée, dans lesquelles les problèmes rencontrés sont les suivants : pneumopathie acquise sous ventilation mécanique, délires, caillots de sang, escarres, fragilisation des os, détérioration de la masse musculaire, constipation et dépression.7, 8 Une mobilité réduite peut entraîner un déclin fonctionnel dans 50 % des cas.5 De plus, la mobilisation des résidents par le personnel soignant représente jusqu'à la moitié des accidents du travail..9

Références
1. Dasta JF, et al. Daily cost of an intensive care unit day: the contribution of mechanical ventilation. Crit. Care Med. 2005; 33:1266-1271.
2. Bailey P, et al. Early activity is feasible and safe in respiratory failure patients. Crit. Care Med. 2007; 35:139-145.
3. Morris PE, et al. Early intensive care unit mobility therapy in the treatment of acute respiratory failure. Crit. Care Med. 2008; 36:2238-2243.
4. Schweickert WD, et al. Early physical and occupational therapy in mechanically ventilated, critically ill patients: a randomized controlled trial. Lancet. 2009; 373:1874-1882.
5. Titsworth WL, et al. The effect of increased mobility on morbidity in the neuro- intensive care unit. J. Neurosurg. 2012; 116:1379-1388.
6. Winkelman C. Bed rest in health and critical illness: a body systems approach. AACN Adv. Crit. Care. 2009; 20:254-266.
7. Cumming T. et al. 2008. The effect of very early mobilization after stroke on psychological well-being.
8. Nigam Y, et al. Effects of bed rest 3: musculoskeletal and immune systems, skin and self-perception. Nurs. Times. 2009; 105:18-22.
9. Brophy et al. Reducing incidence of low-back injuries reduces cost. Jul/Aug 2001.

Produits phares